Le témoignage de Vitaly

Vitaly a perdu 32 kg avec YAZIO
-32 kg
Avant
Après

Je vis à cent à l’heure et j’ai l’impression d’être Superman à 40 ans.

Vitaly, 40 ans
Objectif : Perdre du poids
Avant

101 kg

Après

69 kg

Taille

168 cm


Instagram

Origine du témoignage : Russie.

Vue d'ensemble

Pourquoi avez-vous voulu perdre du poids ?

L’hiver dernier, je pesais 110 kg. J’étais constamment de mauvaise humeur, et j’avais des pensées noires. Je ne trouvais plus aucun plaisir dans la nature et le soleil. J’avais peur pour ma santé et ma vie, parce-que mes amis Facebook ne cessaient de poster à propos de leurs amis décédés, que je connaissais pour la plupart. Mon médecin m’a conseillé de perdre du poids pour faire du bien à mon corps, déjà affaibli par de multiples blessures sportives.

Je voulais entrer dans la 40aine en tant qu’homme en forme et en bonne santé, autant mentale que physique. J’ai deux filles et je voulais pouvoir les élever, et être là à leur mariage et pour garder mes petits-enfants. Je veux aussi voyager quand je serai à la retraite.

"Il faut s’améliorer chaque jour. Fais ce que tu as à faire quoi qu’il arrive."

Mon poids a longtemps été source de problèmes. Certains jours j’avais le dessus sur lui, et d’autres c’était lui qui arrivait à me vaincre. J’ai perdu du poids à de nombreuses reprises. Je suis même arrivé 3ème au Championnat de Bodybuilding Sibérien, dans la catégorie du bodybuilding classique, même si après une contre-analyse des arbitres, on m’a finalement attribué la 4ème place. J’ai essayé de perdre du poids plusieurs fois, mais mes régimes étaient tout de suite suivis par une rechute, et c’est pour ça que YAZIO m’a autant aidé : l’appli m’a permis de ne pas reprendre les kilos que j’avais perdus, et j’aime qu’elle me permette de rester en forme et de m’améliorer, sans que cela n’ait un impact négatif sur ma santé ou ne me casse le moral.

Quels étaient vos objectifs ?

Perdre xx kg, me remettre en forme, me sentir plus confiant- j’ai réussi tout ça.

Au départ, je voulais perdre 9 kg, puis j’ai réalisé que je pouvais en perdre 18, puis 27. Au printemps, j’ai remarqué que j’avais pulvérisé tous mes objectifs et j’ai décidé de faire encore plus d’efforts. Oui, j’ai des abdos, mais j’ai dû me donner du mal pour ça. Maintenant, je continue à m’améliorer. Mon objectif est d’avoir des muscles bien définis sans forcer et d’améliorer ma forme encore plus.

Comment avez-vous atteint vos objectifs ?

Quand j’ai décidé d’écouter les conseils de mon médecin et de perdre du poids pour rester en forme, la première chose que j’ai faite était de me mettre à marcher et à compter mes calories. Je faisais aussi de l’exercice physique qui n’était pas trop violent pour le corps, comme de la natation par exemple, du ski à roulettes, et parfois de la course. Je continue à m’améliorer de jour en jour. Je marche beaucoup, je cours, je fais du vélo élliptique et aussi des pompes et tractions.

J’ai tenté le régime sans glucides (no-carb) avant de découvrir YAZIO. J’ai eu du mal à m’y tenir, et c’était surtout assez malsain. Maintenant, mon alimentation est nutritive et équilibrée, et je peux même m’autoriser des petites douceurs de temps en temps, ce que j’adore. J’aime le sucre autant que Winnie l’Ourson.


Les astuces de Vitaly

Allez-y doucement : Gardez un oeil sur vos calories et faites 10,000 pas par jour.
Soyez honnête avec les autres et vous-même
Trouvez ce qui vous motive et accrochez-vous à ça pour déplacer des montagnes
Fixez-vous de nouveaux objectifs
Ne vous privez pas de tout ce que vous aimez et qui vous fait du bien

Je m’autorise un jour de triche une fois par semaine. Ces jours-là, je vide littéralement mes placards. Je suis un sacré mangeur. Mais le lendemain, je sais me recadrer et me motiver pour la semaine, et je me récompense avec un festin qui rendrait même jaloux les combattants de Valhalla.

Pour moi, créer des menus et préparer mes repas pour la journée est autant une routine que de me brosser les dents. Quand j’ai du temps libre, je prévois mes menus et je cuisine mes repas pour la journée entière. C’est bien plus simple qu’on ne l’imagine. Il m’arrive parfois de modifier mon menu pendant la journée. Mon programme nutritif change aussi de temps en temps.


Les recettes préférées de Vitaly

Soupe de potiron
PRO
Soupe de potiron
Goulache de bœuf
PRO
Goulache de bœuf
Soupe de betterave et raifort
PRO
Soupe de betterave et raifort
Flocons d'avoine du lendemain à la pomme
PRO
Flocons d'avoine du lendemain à la pomme

Comment YAZIO vous a aidé ?

YAZIO m’a ouvert les yeux sur une vie riche et nutritive, où je suis en forme. Je vis à cent à l’heure et j’ai l’impression d’être Superman à 40 ans.

Vitaly a perdu 32 kg, sa réussite

Avez-vous rencontré des obstacles ?

Je file droit depuis février 2019.

Quelles astuces avez-vous pour les autres utilisateurs ?

La force est dans la vérité : Soyez honnête avec les autres et vous-même. Si vous vous fixez un objectif, ne trouvez pas d’excuses pour repousser son accomplissement. Il faut savoir résister à la tentation pour réussir.

Quels sont vos objectifs futurs ?

J’ai des projets plein la tête. Je veux faire beaucoup de pompes et de tractions pour donner l’exemple à mes enfants, mes neveux et mes proches. Je veux aussi continuer à manger équilibré tout en faisant du sport. Je marche beaucoup en écoutant de la musique, et j’aime aussi courir, faire du patin et du roller. Je veux m’améliorer en ski et en ski à roulettes. Je veux pouvoir faire 30 tractions en une fois. En ce moment, j’arrive à faire 120-150 tractions par jour et 400-500 pompes sur appareil. C’est plus difficile que par terre. Je fais ça comme les fumeurs sortent fumer. Quand je croise des appareils sportifs dehors, je m’arrête pour faire des tractions.

Marre de travailler ? Je sors faire des tractions. Il y a plein de dispositifs sportifs à Moscou. Il y en a rien que trois à côté de mon bureau, et je les utilise tous. Quand je vais au travail, j’en croise 3 ou 4 autres et je m’arrête à chacun d’entre eux. Je fais aussi beaucoup de sport ‘mental’. J’écris et j’édite des textes. Avant, je travaillais en tant que journaliste sportif pour les journaux et la télévision, donc le sport a toujours fait partie de ma vie.

Pourquoi raconter votre histoire ?

C’est un des risques du métier puisque j’ai travaillé pendant des années en tant que journaliste sportif. Je veux que mon expérience puisse bénéficier aux autres. Pour que tout le monde soit aussi heureux que moi, et même plus encore. :)

Commencez votre propre réussite aujourd'hui.

Profitez de recettes, d'astuces & de programmes alimentaires
L'appli de nutrition la plus populaire
Essayez notre version 100% gratuite

Commentaires